Le Scorpion - La Voie du Triomphe



Dans l’astrologique occulte, l’énergie du Scorpion plonge le monde dans les ténèbres de la matière. Le terme scorpion définit à lui seul, l’absence de lumière, l’obscurité ou encore, la chute du côté sombre où s’active l’origine de toutes les souffrances humaines.


L’énergie du scorpion enchaîne l’individu à ses addictions, à ses penchants tristes afin que dans la torpeur, il se réveille et prenne conscience de cette force qui l’entraîne sans relâche dans des ambitions purement matérielles et néfastes pour lui et son environnement.


Par les forces assujetties à Mars, la planète régente du Scorpion, l’individu découvre sa capacité à développer sa propre intelligence à l’extérieur des lois de la nature. Il obéit alors à ses pulsions animales et c’est par le sexe, l’argent et le matériel qu’il entend évoluer, progresser et affirmer sa présence au monde comme une réponse valable à l’expérience de la vie.


Le scorpion représente l’ombre nécessaire au début du chemin et nous comprenons l’ombre comme étant l’opposé de la lumière. Cependant, l’ombre n’existe qu’au travers de la lumière. Sans lumière, nulle ombre. Cela signifie que par le biais exclusif de l’imperfection (l’ombre) on accède à la profonde compréhension de la nature de la perfection.


Cette illusion d’optique assure à l’univers, la possibilité de progresser et d’évoluer dans sa quête de connaissance et donc, dans l’expansion de la lumière.


La phrase magique du Scorpion est : « Je suis le Guerrier et je sors Triomphant de la bataille. »


Cette phrase implique de rappeler la signification du Guerrier. Le mot Guerrier a la même racine que le mot guérir. Ceci n’est pas un curieux hasard mais bien l’activité du véritable Guerrier. Il se bat pour la guérison du monde, pour l’apaisement de la souffrance et pour la paix. Par le service consacré à cette noble tâche, il se guérit et accède à la libération totale de son être. La lumière de l’âme, offre de procéder par l’amour, l’intelligence et la beauté au progrès de la vie. Cela apporte aussi le discernement et la connaissance sur les événements et ses conséquences. Le Guerrier œuvre pour, par et dans l’amour.


Pour l’amour (son glaive - le mental aiguisé)

Par l’amour (son bouclier - le cœur de compassion)

Dans l’amour (son armure - les possibilités temporelles des formes actuelles)


La Bataille n’est pas celle que les gens mènent à ce jour pour conserver leur confort mais celle qui est menée pour l’expansion de la lumière à travers toutes les dimensions de la vie. Celle qui propose un progrès visible pour la dignité humaine, celle qui implique une coopération de cœur entre les individus, celle qui soutient les liens de fraternité et de solidarité entre tous les aspects du vivant, celle qui impose l’abandon de soi pour le bien de l’ensemble.


Cette Bataille nécessite toujours d’appliquer sur soi-même ce qu’on aspire pour le monde et de combattre ses démons c’est-à-dire, tout ce qui gêne et empêche la guérison d’advenir. La Bataille dont il est question est celle que doit mener toute personne un jour ou l’autre au nom de l’amour « contre ses frères et sœurs » selon la Bhagavad Gita. Cela signifie de remporter le combat contre nos propres peurs et ténèbres qui ne sont rien d'autres que des parties de soi comme des membres de sa famille. Il n’est nullement question d’autres êtres humains. Lorsque l’on sait comment s’y prendre pour mener ce combat en soi-même alors l'amour trouve un écho vers l’extérieur et forge le chemin de l’accomplissement en se déversant partout où cela est nécessaire.


Individuellement

La tentation pour l’individu de s’enfermer dans des considérations personnelles seulement est très forte et les pulsions liées au désir de s’abandonner au sexe sans amour, à la consommation non essentielle et à la compétition pour sa sauvegarde par l’instinct animal sont permanentes jusqu’à ce que... Les forces descendantes de Mars soient transcendées par l’amour et dans l’amour par la reconnaissance des forces qui s’opposent à lui, et que l’individu se détourne de ses conditionnements par le discernement lumineux de l’âme. Alors, dans ce profond recueillement, l’énergie se retourne et sa puissance ascendante accroît la lumière de l’âme et transforme les ambitions personnelles en aspirations collectives.


Le serpent représente la force inférieure, il soumet l’individu à vivre « ventre à terre » dominé par ses désirs et ambitions personnelles. Il est soumis à des forces qu’il croit dominer. L’aigle représente son opposé, l’âme qui vit dans les hauteurs, détaché des pulsions animales et qui par ses aspirations nobles, fusionne avec le serpent jusque-là lové à la base du chakra sacré et le relève en une spirale évasée vers le haut où maintenant les ailes de l’aigle se déploient au centre de la tête (chakra ajna), ouvre la vision et où la tête du serpent finit dans la Lumière de centre Sahasrara (chakra coronal).


Le serpent ainsi éveillé amène l’énergie du Scorpion jusque dans le Taureau (troisième œil) et lui permet de comprendre l’existence selon les lois de la nature. L’individu ne se nourrit plus de l’extérieur mais de l’intérieur et sa compréhension spirituelle de l’existence donne un sens nouveau à ses pensées et gestes réorientées dans la lumière de l’âme.


Collectivement

Ne soyons donc pas surpris d’observer que le niveau de tension entre les peuples et leur gouvernant pourrait encore augmenter d’un cran. Les peuples pourraient plus encore chercher à se faire entendre et crier leur désir de vivre comme bon leur semble, selon la logique déployée dans la matière soumise à l’égoïsme du serpent. Les manifestations vont possiblement s’accroître. C’est par la confrontation ainsi que la montée en puissance du désespoir des deux côtés que le monde finira par saisir que le combat de cette manière ne produit que toujours plus de souffrance et d’incompréhension.


Les gouvernements aussi sont face à une problématique qu’ils ne savent ni comprendre, ni combattre. Qu’importent les décisions qu’ils prennent, elles sont et seront soumises à de virulentes critiques. L’orgueil de ceux qui gouvernent, empêche d’écouter le peuple, de la même façon que l’orgueil du peuple empêche d’entendre la voie à emprunter pour sortir de la crise (énergie du Sagittaire).


Le défi pour les gouvernements n’est pas la montée en puissance de la réponse face aux manifestations mais la capacité à créer des espaces où la frustration personnelle et le désespoir peuvent être reçus et transformés en créativité pour construire et organiser un monde avec de nouveaux paradigmes. Les réponses doivent être à la fois politiques (ce qui inclut l’éducation) mais aussi environnementales, sociales et économiques.


La pleine lune marquera un moment décisif pour savoir comment la fin de l’année sera vécue. La possibilité d’une paix est présente mais saurons-nous saisir cette opportunité ? En fonction des réactions face aux événements actuels, nous déterminerons comment dans le Sagittaire nous aurons à affirmer une direction nouvelle pour construire ensemble ou continuer à produire des expériences pour élargir la compréhension à une plus vaste communauté de personnes.


Le changement ne peut arriver que par le rassemblement des bonnes volontés au service de l’amour et de la paix. Toute expression au service de la liberté individuelle - même si cela fait pleinement partie du progrès humain - prolonge d’une certaine façon la séparation entre les individus, approfondie le manque de discernement et produit de plus grandes incertitudes quant à l’avenir. Ces déstabilisations ont pour but de permettre l’affermissement de la volonté humaine à sortir de la souffrance par l’activité du cœur uniquement. Il est important aujourd’hui de saisir les opportunités qui nous sont offertes de progresser tous ensemble vers une Société plus aimante.


Le scorpion annonce qu’au bout du long tunnel, se trouve toujours la Lumière. Celle de la joie sur le désespoir, celle de la victoire sur l’égoïsme et sur la prostitution de la matière. C’est le Triomphe de la Lumière sur les ténèbres, le Triomphe du Tout au travers des parties qui œuvrent ensemble et qui affirment par l’action, la vérité sur le mensonge, la beauté sur la laideur et la bonté sur la mesquinerie. Le Triomphe est complet car il ne saurait en être autrement. Par la mort il affirme la Vie, par la souffrance il affirme la gloire. Le scorpion annonce par tous les effondrements, la renaissance éternelle de l'amour sur la peur et maintient la consécration au but le plus élevé.


Crédit Image : ak_astro

  • Noir Icône YouTube
  • image-logo-tipeee
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône

Méditation | Cyril Léger Méditation Inclusive | Genève

©2020 par Cyril Léger.

Genève - Suisse