Rechercher
  • Cyril Léger

Une fraternité mise à l’épreuve



Il nous faut vivre dans les édifices que nous avons appris à construire. Quel édifice plus grand que celui de la fraternité ? La fraternité est de ces murs que nous construisons à force d'aimer l'autre car il est porteur du même mystère que soi.

La lumière des êtres rassemblés rayonne plus que la somme des individus réunis lorsqu'ils sont habités par l'esprit de fraternité. Nous sommes comme des files de soie qui tissent ensemble une étoffe précieuse sur laquelle le Dessein divin apparaît clairement.

On ne décide pas de la fraternité. La fraternité prééxiste à toutes les relations humaines. Cependant, pour que la fraternité soit pleinement reconnue et puisse être considérée comme telle par chacun, elle doit être éprouvée. C'est en cela que les relations sont éprouvantes car elles se tressent au travers de l'amour uniquement.

L'humanité est habitée de relations nous poussant inlassablement à la rupture. Mais si nous décidons de ne pas fuire, de rester et d'affronter alors dans le pouvoir de l'amour qui est transcendance, les relations se transforment et laissent apparaître un éclat plus grand.

La fraternité exige donc la continuité. Il n'y a pas de fraternité véritable, sincère et profonde sans continuité dans l'épreuve. Seule la persévérance renforce l'amour entre les êtres. Ce n'est pas de créer un attachement particulier mais de rester présent là où l'union est véritable et de laisser les formes advenir selon le "bon sens".

La fraternité exige aussi de la bonté. Que cette bonté forge nos idees, qu'elle scintille dans nos paroles et qu'à travers nos gestes, elle façonne un monde meilleur. C'est maintenant que nous avons besoin de rassembler toutes les forces d'amour à travers le monde.


"L'Un doit être deux et les deux sont Un." C'est au travers d'une indication aussi ésotérique que l'esprit de fraternité peut raviver sa nature profonde et construire des relations plus justes.

37 vues

​© 2018      MÉDITATION ∆ INCLUSIVE