Trouver le centre de gravité spirituel



Lorsque nous sommes face à un problème à régler, le type de solution va dépendre de là où nous sommes capables de manifester notre créativité. Nous recherchons alors, le point d’équilibre entre nos aspirations intérieures et les nécessités extérieures. Ceci pourrait être appelé, le centre de gravité spirituel. Ce centre de gravité se situe là où nous exerçons notre créativité.


Plus nous arrivons à établir notre centre de gravité spirituel haut, dans le mental supérieur, dans la sphère spirituelle de l'âme et mieux nous pouvons manifester une créativité élargissant les possibles.


À l'inverse, c'est le ressassement intellectuel qui pollu l’espace mental car justement l'équilibre est rompu. Rétablir le point d'équilibre spirituel c'est créer par son état d'être l'atmosphère propice à recevoir l’inspiration. Il est important de l'écrire et de le dire encore et encore, la créativité intellectuelle provenant du mental inférieur n'existe pas.


Les formes de solution développées par la recherche intellectuelle sont faussées par la mémoire qui ramène dans le présent les peurs survenues dans le passé afin de rassurer un futur incertain, dans le présent. Ceci n'est pas le pur instant, le véritable instant présent. Une pensée inspirée est le résultat d'une totale présence dans laquelle l'abstraction est possible. Ce canal abstrait est celui de l'intuition à travers duquel l'inspiration jaillit.


Toute tentative élaborée depuis l'intellect est une action désespérée mais bien humaine, de créer une solution motivée par la peur. Ceci a pour conséquence de conserver la peur, de lui offrir un contexte et une forme adéquate pour continuer de voyager discrètement "dissimulé" dans les replis de la "solution". Combien de fois avons-nous créé ces formes dont la peur était toujours sous-jacente à la solution.


Le terme "dissimulé" est par ailleurs tout à fait adéquat puisqu'il dis-simule une solution qui n'en est pas vraiment une. Il est par ailleurs d'usage d'observer que de fausses solutions ainsi créées soient prospères pour un temps et satisfassent leurs créateurs mais reviendra toujours le moment où le problème ressurgira puisqu'il a seulement été transformé (changer de forme) alors qu'une véritable solution inspirée implique une (méta)morphose, un changement de forme résultante d'une élévation de la conscience.


Ce n’est pas au mental d’être créatif, son rôle est seulement de traduire la créativité que l’âme souffle sur un mental ouvert à des solutions nouvelles.


Cela signifie que le seul point d'équilibre où la créativité spirituelle peut s’exprimer et donner une orientation positive à l'existence est la sphère où se situe le centre de gravité spirituel. C’est là que se matérialise la créativité, l’harmonie, la vraie solution, celle qui ne transporte plus la peur en passager clandestin.


Solution, du latin solutio, signifie ; action de délier, de dissoudre.


Dans le pur instant, la conscience de l'éternité dissout tout problème et offre une ouverture optimale car alors, rien d'autre que le tout entier habite cet instant sublime. Là ne réside aucune place pour la peur ou pour autre chose que l'état de création sans cesse renouvelé.


Le centre de gravité spirituel est la méditation perpétuelle. Elle vise à l’immobilité, au silence par le déploiement de la fleur de l'apatheia, la sobriété de l’esprit, l'impassibilité de l'être face aux événements du monde qui rend apte à pouvoir y répondre par le discernement, la bienveillance et la tempérance.


Toute recherche de solutions est une quête vers la vérité, c'est l'apprentissage de l'amour de la beauté. Elle n'a de sens que lorsqu'elle s'inscrit dans un plan global, collectif. Les solutions personnelles ne résolvent pas les défis du monde mais soutiennent le feu de l'égoïsme. Elles renforcent les divisions, nous séparent de la Source originelle, de nos semblables et de la nature.


Le centre de gravité spirituel est le cœur de l'humanité. C'est le fait de considérer l'aventure humaine et planétaire comme inséparable, indissociable l'une de l'autre. Une aventure collaborative au travers de laquelle, chacun et chacune participe à sa façon. Plus nous sommes sollicités par les épreuves et les défis mondiaux, plus cela raffermit notre capacité à créer un monde selon les lois qui ornent la nature et le cosmos.


Nous ne sommes pas aux commandes du puissant courant de la Vie mais vivre dans le cœur de l'humanité, c'est être dans la lumière de l'âme et agir ensemble pour créer un nouveau bateau Monde, pour hisser la grande voile et l'orienter dans la direction du cœur, sur les flots toujours incertains et affronter ensemble l'immensité et l'éternel inattendu.


Crédit Image : The Californist