Rechercher
  • Cyril Léger

Le Service transforme le monde



Beaucoup de personnes s’interrogent sur la façon de procéder pour participer à faire de ce monde un lieu plus agréable à vivre. Faire pousser des arbres à l’ombre desquels nous ne connaîtrons jamais le plaisir de s’y assoupir devrait être notre unique obsession. Cela se nomme le Service. Être en service pour les autres est le chemin pour transformer le paradigme actuel et faire de la Société un monde qui sert le monde. Être en service n’est pas uniquement lié à ce que l’on réalise concrètement. Cela se base avant tout sur l’intention qui préexiste à l’activité.


Cela demande d’orienter son existence dans une dimension qui ne cherche plus l’augmentation du bien-être personnel mais l’accomplissement de tous. Voici quatre propositions à développer en conscience pour soutenir le monde à travers le changement.


1. Être habité d’une éthique qui pousse à l’excellence pour les autres.

Il est utile de s’interroger sur les qualités dont le monde a besoin pour progresser collectivement.

De ces trois Qualités universelles du Bien, du Beau et du Vrai se tissent des qualités de l’être qui sont fondamentales pour grandir en humanité. Nous sommes invités à vivre à hauteur d’âme, au sommet de Soi, là où la séparation entre tous les aspects du vivant n’existe pas. Puis à émettre depuis la cime de son Être, une vision pensée clairement afin que les actions qui en découlent soient aussi naturelles et sincères que possible.


2. Être engagé dans un processus de transformation individuelle et collective.

Il est ici question de se laisser activement transformer pour mieux participer au changement permanent. C’est là où peuvent se mettre en place des habitudes comportementales basées sur une écologie relationnelle et développer un esprit de coopération avec la vie et les défis que cela implique. C’est aussi là que la méditation peut servir à unifier la première proposition avec la seconde et permettre un éveil plus profond et mieux canalisé dans l’action par l’oubli de soi-même, l’innocuité et la parole juste.


3. Être déterminé à rayonner la vérité dans toutes les dimensions de l’existence.

L’éthique demande de la sincérité et non de la perfection. Il est donc nécessaire d’être sincère dans sa démarche afin de rester en capacité d’observer ce qui a été réalisé et ce qui peut encore être amélioré avec discernement. La vérité est liée à la pureté d’intention qui ne peut Servir les autres tant que demeure encore un bénéfice personnel. C’est pourquoi la sincérité est importante pour avancer avec vigilance et bienveillance envers soi-même et ses semblables.


4. Accorder à chacun le bénéfice du Bien.

Aucun progrès ne peut se faire tant que l’on accorde pas à chacun le bénéfice du bien. Tant qu’on enferme nos semblables dans leurs erreurs, nous empêchons l’évolution de la conscience d’advenir dans une dimension plus large. Tous les jours, des erreurs sont commises par les êtres humains et nous tous devons réparer ce qui a été brisé. Mais reconnaître en chacun une aspiration profonde à la paix, c’est aussi reconnaître la possibilité infinie à pouvoir s’améliorer au rythme et en fonction des circonstances que la vie place dans l’existence de chaque individu.


Ainsi, nous pouvons progresser ensemble et faire advenir dès maintenant un monde nouveau orienté depuis des valeurs essentielles. Créer une Société répondant plus harmonieusement aux lois universelles et matérialiser un paradigme basé sur une activité de service dont le but est l’amélioration systématique des conditions de vie des générations futures.


Qu’importe notre métier, nous détenons la possibilité là où nous sommes de produir un changement significatif. Nous avons plus que "la possibilité", nous détenons "le pouvoir" de changer la Société car elle n’est composée que d’individus et l’être humain qui aspire toujours plus profondément à la paix, est perpétuellement en changement vers sa réalisation.


Devenir des individus responsables incarnant des vertus fortes et immuables basées sur l’universalité est aujourd’hui à portée de mains. Être en service, ce n’est pas chercher à changer le monde mais c’est commencer par accepter d’être transformé par le Bien, le Beau et le Vrai pour les autres.

40 vues

​© 2018      MÉDITATION ∆ INCLUSIVE