Rechercher
  • Cyril Léger

Le Jardin de l'Inattendu


Nous sommes tous un jour ou l’autre convoqués dans le jardin de l’(in)attendu.

Attendu par l’Un ou tendu vers l’Un, en tension ardente à l’(in)térieur du Soi pour accomplir Le dessein. Être dans le jardin consiste à vivre et observer comment l’inattendu se réalise quotidiennement.


L’inattendu est un jardin vide dans lequel la vie se révèle un peu ici et là et où pourtant tout est ensemble, irréversiblement unis. Alors ce qui est inattendu, c’est l’état de création permanent offrant au monde des formes, des expériences continues et successives afin d’apprendre à saisir la chaîne de causes et d’effets qui les relie entre eux.


Ce qui est inattendu, ce n’est pas la situation actuelle puisque c’est le résultat d’une cause précédente mais plutôt la façon pour chacun et chacune d’accueillir et d’accepter cette réalité afin de la transformer.


Ce qui est inattendu, c’est la façon dont nous allons répondre objectivement à cette convocation intérieure.


C’est qui est inattendu, c’est la façon dont l’inéluctabilité offre à l’humanité un destin commun.


Ce qui est inattendu, c’est comment le sublime continue de progresser et de se renouveler instant après instant...


Ce qui est inattendu, c’est la synchronicité merveilleuse qui jamais ne fléchit pour que de la dualité, ressortent les qualités et progrès humains.


L’inattendu, c’est aussi l’aide perpétuellement apportée par les énergies extra-planétaires pour soutenir l’évolution de la conscience humaine avec celle du logos planétaire dans la géométrie cosmique.


Demeurer dans je jardin de l’inattendu se définit par une ouverture d’esprit propre à concevoir l’expérience de l’instant comme une opportunité à vivre selon les lois universelles. C’est un état d’être qui se veut dynamique conjuguant l’éthique intérieure avec les possibilités qui s’offrent à l’extérieur.


L’inat(tendu) suppose une tension accordant le plus grand avec le plus petit, le plus fort avec le plus faible, le plus connaissant avec le plus ignorant mais toujours dans une communion ascensionnelle.


S’installer dans l’inattendu, c’est vivre en conscience du vivant et adapter son existence aux nécessités contemporaines. C’est vivre avec sobriété et simplicité la plus grande aventure humaine, environnementale et cosmique.


Se préserver dans l’inattendu consiste à dévoiler et révéler le véritable caractère de l’existence. C’est refléter à l’infini toutes les facettes de l’Âme universelle, le Cœur du cœur, le Diamant éternel.


Crédit image : Gabscanu

22 vues

​© 2018      MÉDITATION ∆ INCLUSIVE