Rechercher
  • Cyril Léger

Le Cheval et le Cavalier.

Mis à jour : 28 janv. 2018



Il faut imaginer la relation entre l’Âme et l’ego comme un Cavalier avec son cheval.


Le cheval est au début très sauvage et il va falloir beaucoup de temps avant que celui-ci accepte de se laisser monter. Comme tout bon cheval, il ne souhaite pas perdre son apparente liberté, il est fier, intrépide et farouche mais sa course ne l’emmène cependant nulle part. Il court librement mais il n’a aucune destination.


Jusqu’au jour où il fait la rencontre avec son Cavalier. Cela provoque un grand changement pour le cheval car il ne sait pas quel genre de relation va se tisser de cette rencontre étrange et merveilleuse à la fois.


Le cheval va cependant tout faire pour résister aux bienfaits de la rencontre, il ne veut pas perdre ce qu’il croit être sa liberté, son confort d’aller et venir quand bon lui semble.


Pendant ce temps, le Cavalier prend grand soin de son cheval, il fait avec lui de nombreux parcours et traverse beaucoup d’obstacles à ses côtés. Le cheval affronte seul ses adversités, mais toujours sous l’œil bienveillant du Cavalier qui le longe sans se lasser de sa beauté et de sa maladresse encore présente.


Il détecte ainsi les véritables qualités de son cheval, Il en fait des points d’excellence et installe continuellement de nouvelles entraves afin de renforcer ses faiblesses.


Tous ces moments créent une intimité qui n’appartient qu’à eux seuls. Tous ces instants développent pour le cheval une grande confiance. Le Cavalier toujours pleinement attentif est doté d’une infinie patience et d’une très grande dévotion pour son cheval, Il a construit pour lui un amour particulier que le cheval peut ressentir et dans lequel, il sait qu’il peut demeurer en sécurité.


Le cheval accepte finalement la présence du Cavalier, il vient même à désirer une union plus forte encore. Il accepte ainsi d’être monté et de lui laisser entièrement les rênes et profiter ainsi de ses pleines compétences nouvellement acquises.


Alors ensemble, ils ne font plus qu’un, il règne entre eux une osmose si pénétrante, qu’ensemble ils voyagent aux confins des territoires de la vie. Jamais le cheval ne craint pour son intégrité. Pour cette raison, il est à son service avec une dévotion que bon nombre d’animaux de compagnie savent offrir car il se sait aimer d’un amour immense, d’un amour qui ne connaît pas de fin.

21 vues

​© 2018      MÉDITATION ∆ INCLUSIVE