Rechercher
  • Cyril Léger

La recherche de solutions est un cancer pour le changement

Mis à jour : 26 janv 2018

Nous cherchons continuellement des solutions à des problèmes afin de ne pas avoir à abandonner des schémas intérieurs de pensées et de croyances qui en réalité devraient être abandonnés.


Une solution, ça consiste à adapter une problématique à son époque et donc à la faire perdurer.


Nous passons ainsi notre temps à chercher des solutions et nous en avons des milliers qui répondent à presque tous les besoins du monde. Le mouvement alors continu et les choses progressent mais avec lenteur car nous n’avons pas besoin de plus de solutions mais de changements.


Toute solution trouvée est la garantie d’éviter le changement.


Changer est difficile car cela demande de renoncer à sa zone de confort. C’est de changer soi-même qui est la véritable solution et non les bricolages que nous élaborons à longueur de temps.

Désirer être transformé par les aspirations ardentes de l’âme à travers le cœur est la première étape, elle indique à juste titre qu’il y a une ouverture, une disposition au changement. Mais si nous souhaitons être dynamique, nous pouvons entrer complètement dans la radiance du cœur. Pour cela, il nous faut changer de posture intérieure et ne plus se considérer simplement comme un récepteur mais aussi un émetteur du changement.


La dualité engendre le conflit et la guerre. Elle est stimulée initialement par une irrésistible volonté d’unité, d’amour et de fraternité. Lorsque nous laissons l’ego seul, faire face à cet événement, il n’a pas d’autres choix pour sa survit que de chercher des solutions car son souhait est de conserver son pouvoir et ses privilèges le plus longtemps possible. Le cœur ne cherche pas de solutions, il agit par sa propre métamorphose et manifeste ainsi directement une nouvelle réalité.


Il faut pour cela penser et agir en tant que cœur aimant et imaginer dans chaque situation : que ce passerait-il si j’aspirais à chaque instant à la coopération, à la compassion et à la bienveillance ? À quoi ressemblerait mon existence et celle de ceux qui m’entourent ?


Les réponses qui apparaissent alors sont évidentes car elles manifestent et impliquent toutes les qualités du cœur mais elles ne sont pas confortables.


Il y a pourtant là une clé importante pour que chacun puisse amorcer un changement profond en lui. Bien sûr, il n’est pas utile de forcer la serrure, il est nécessaire d’écouter le cœur là où il est capable de se rendre à cet instant et non là où nous souhaiterions le voir agir car il y aurait alors le risque d’être pris au piège d’un idéal de cœur qui empêcherait même un tout petit changement d’advenir.


Le silence, l’écoute et la perception par le cœur sont les outils du changement.


Cyril Léger


Photo : KEANE LUONG (@tantago) on Instagram

12 vues

​© 2018      MÉDITATION ∆ INCLUSIVE