Rechercher
  • Cyril Léger

La Femme Prophète



Pourquoi ce sont les hommes qui portent généralement la parole prophétique ? Pour répondre à cette question, il est nécessaire d’oublier l’homme et la femme et de ne considérer que le masculin et le féminin. L’âme est par essence androgyne, elle contient dans sa nature unifiée ces deux aspects de façon égale et inséparable. Le masculin comme une vertu émettrice et le féminin comme un réceptacle inconditionnel, ce qui fait de l’âme, une Source de vie unificatrice absolue.


Seule une identification intégrale à la nature Originelle offre un accès à la Sagesse. Il est donc d’abord nécessaire de se dévêtir de toute identification sexuée afin de ne demeurer qu’exclusivement dans la science de l’émission et de la réception. Le masculin est l’agent émetteur de Sagesse mais aussi son gardien. Il est par conséquent l’émissaire privilégié de la Source universelle. Le féminin est l’Oracle, le Graal, Récepteur suprême, l’agent au travers duquel la Révélation peut se manifester, se déployer et transformer la matière ordinaire en une densité précieuse à tous les égards.


Ce ne sont donc pas les hommes qui ont spécialement accès à la Sagesse mais les êtres qui s’identifient intégralement à l’âme en tant que nature Divine présente en toute chose. Des femmes et des hommes ont toujours été porteur des Messages divins à travers les âges.


Les Instances Supérieures n’ont pas privilégié les hommes plus que les femmes mais, le message était plus audible par des hommes car leur rôle était prépondérant dans la direction politique, économique et religieuse de la cité. Les femmes ont été tout autant présent sur la scène mais effacé dans l’écriture de l’histoire tandis que d'autres se sont maintenues derrière ces hommes avec abnégation auxquelles on attribuait un destin formidable mais ne pas reconnaître leur rôle, c’est oublié leur concours évident et essentiel dans l’élaboration du Plan Divin.


Les hommes ont aussi été les principaux pourvoyeurs de guerres et de famines. Ce n’est peut-être pas étonnant que le message prophétique relayé par des hommes ait été plus adéquat pour réparer ce qu'eux-mêmes avait détruit.


Cependant, nous sommes arrivés à un point dans l’histoire de l’humanité où les femmes ont tout autant leur place et pour mission de r-éveiller la flamme dans le cœur des êtres qui aspirent à vivre au sommet de l’expérience humaine.


Ce n’est aujourd’hui qu’une question de temps et de délitement de la culture patriarcale pour que des femmes soient intégralement reconnues comme faisant partie de la sphère des Messagers de lumière. Une Société plus juste et équilibrée doit avoir des femmes présentes dans tous les espaces. Dans le cas contraire, cette Société serait en déni de sa propre nature Originelle.


Comprenons bien que la question des hommes ou des femmes portant la parole prophétique est en vérité, insignifiante. Seules les personnes qui y ont accès en tant que messager doivent la distribuer, qu’importe leur sexe. Lorsque nous arrêterons complètement de nous poser la question de l’homme et de la femme alors ce sera le signe que nous basculons dans un monde où la justesse dans les relations est devenue la clé de répartition des rôles.


Ce seront donc les personnes les plus aptes à pouvoir porter une ambition particulière qui occuperont cette place et non l’égalité des genres au détriment de l’intelligence requise. La parole prophétique n’a pas de sexe, elle est Universelle et la lumière habite le cœur de tous les êtres.


Si à ce jour, tout le monde n’est pas en mesure d’être un Messager de lumière, le message est cependant présent partout à condition d’être à son écoute... Unifions alors nos canaux auditifs et devenons ensemble l’espace de résonance de ces Grands Messagers. Propageons cette lumière aux quatre coins de l’humanité et que par le pouvoir du Verbe, les êtres se transforment et façonnent le nouveau visage du monde.


Texte Cyril Léger


Photo by Raechel Romero on Unsplash

63 vues

​© 2018      MÉDITATION ∆ INCLUSIVE