La Beauté pour éternelle Vérité




Peut-être qu'Aimer consiste finalement à convoquer tous les atomes sur lesquels la beauté peut fleurir encore et encore. Alors Vivre devient une poursuite irrésistible de la beauté. La beauté perpétuellement surgit de la rencontre avec l'inconnu. L'étranger qui demeure au-delà de son cercle de pensée et qui invite à la rencontre naturelle.


Afin de savourer la rencontre avec l'inconnu il faut devenir l'hôte de l'autre. Le laisser entrer dans sa maison et lui offrir l'hospitalité. Réaliser que dans ce lieu où la rencontre prend refuge, s'accomplit aussi la guérison.


Offrir l'hospitalité pour accueillir ce qui est étranger et le nourrir dans sa différence. Alimenter l'unité tout en préservant la singularité. L'Unité comme essence de l'amour et de la beauté vibre au-delà de la dualité et s'exprime précisément au travers du jeu des opposés tout en éveillant au soin de l'autre. Entrons en hospitalité avec le monde et sa diversité du réel.


Nous sommes en mouvement du Tout petit au Tout grand et du Tout grand au Tout petit. Le point de convergence est le Tout qui ne cesse jamais de se révéler en Vérité à l'infini.


La Beauté est la lumière resplendissante de la Vérité. Elle dissipe les mirages, les illusions, les faux-semblants. Elle éblouit pour éclater le réel, pour montrer plus que ce qui se laisse voir et comprendre au-delà de ce qui se laisse saisir.


Crédit Image : Inconnu