L'instant qui précède le sublime



Les lois éternelles affirment que la liberté naît de la contrainte. La quête de liberté est l'énergie au travers de laquelle, la fleur du lotus s'élève au-dessus de la boue pour rayonner l'amour et la lumière.


Il est par conséquent tout à fait possible d'exprimer que la splendeur naît de la contrainte et que de cette astreinte soit l'écrin protecteur de la préciosité de la vie ainsi que le révélateur de sa toute-puissance.


Chaque intention est une graine que nous semons dans l'éphémère éternité du plan de l'existence. Chaque pensée est un nutriment que nous déposons sur ces graines. Chaque geste est un peu d'eau que nous versons sur elles.


Face à la réalité de ce que nous cultivons, nous n'avons pas le choix que de cueillir le fruit de cette étreinte avec la création et d'accueillir ce que la vie offre pour nourrir chaque culture.


Le cycle des saisons ininterrompus des puissances cosmiques amènent à recueillir sans cesse le fruit de la grâce éternelle au travers de la présence humaine. C'est par le recueillement, le retrait en soi que la puissance se concentre et laisse jaillir les forces de vie.


Notre époque vit dans la tourmente et nous souffrons de ne pas être capable de saisir la pleine mesure de ce que nous semons et de ce que nous récoltons. Nous nous plaignons des fruits impropres à la consommation que nous produisons.


Nous avons pourtant la possibilité aujourd'hui d'opérer un tournant majeur dans l'histoire de l'humanité. La puissance de l'invocation et de l'évocation obtient un degré de concentration jamais perçu jusqu'à présent dans l'histoire contemporaine.


Le chaos et la souffrance actuels, les conflits quasi permanents sur toute la surface de la Terre montrent l'état de fragilité des systèmes politiques et économiques quels qu'ils soient. Cette fragilité est la partie visible de l'iceberg et représente l'opportunité de changement. La grande difficulté actuelle est notre capacité collective à aller au-delà de nos différences pour affronter l'adversité et créer de nouveaux modèles de société plus durable pour l'ensemble du vivant.


Nous sommes au bord d'un effondrement qui est avant tout un état intérieur aspirant profondément à des changements importants. Nous sommes, pour un certain temps encore, dans l'instant qui précède le sublime, dans le chaos qui précède à l'harmonie.


L'accroissement de la pratique de la méditation comme de la prière a jouer un rôle primordial dans la possibilité de transformer le monde. La pratique sert à devenir apte à concentrer l'énergie dans une certaine direction afin de développer la science de l'invocation et de l'évocation.


Cette science n'a pas pour but de nous servir personnellement mais de recevoir les forces nécessaires et les messages ou visions qui ont une précieuse valeur pour l'ensemble du vivant.


Nous ne transformons pas directement le monde. Nous développons une vision qui, au fur et à mesure qu'elle s'éclaircie et habite le mental, nous transforme. Cette vison inspirée de l'âme nous donne naissance simultanément que que nous lui offrons une image, une parole et un mouvement par le corps pour prendre vie.


La première étape de ce cheminement est l'ouverture du cœur qui constitue la plus juste façon de se tenir au centre de la vie et de ses lois éternelles.


La deuxième étape est la connexion "mentale" avec l'intelligence de la Création pour comprendre le dessein de la vie, tel qu'il est appréhendable par l'expérience humaine en chacune et chacun afin de concourir à sa pleine et totale réalisation.


La troisième étape est la réalisation du dessein supérieur par l'éthique intérieure et au travers d'une pleine coopération avec tous les plans extérieurs de l'existence.


Tout naît de la concentration. La pratique de la méditation est l'art d'opérer une synthèse dans le cœur, par l'orientation canalisée des énergies d'amour dans une direction éthique. Ceci est la concentration.


L'univers est une matière d'une extraordinaire sensibilité où le degré de concentration est poussé à son extrémité. Il est donc perméable à toutes les aspirations cosmiques. Dans la voie du cœur, il y a une Hiérarchie céleste qui intercède entre les puissances cosmiques et l'humanité et permet de canaliser de la façon la plus ajustés chaque dessein individuel avec le grand Dessein. Ceci doit nous rendre vigilant sur ce que nous demandons, tant sur l'intention de départ que sur la formulation car cela a malgré tout des effets sur des plans qui nous dépassent.


Voilà pourquoi nous adressons, dans les méditations avancées, la Grande Invocation pour l'humanité. C'est un texte écrit et partagé avant la Deuxième Guerre mondiale en 1937 car déjà alors, les Maîtres sensibles à la prophétie des semences déposées par certaines intentions monstrueuses et faiblesses humaines, laissaient présager une immense catastrophe.


Cette Grand Invocation n'appartient aucune mouvance religieuse mais des personnes de tous horizons qui se l'approprie et font de cette prière mondiale une façon d'honorer et servir la vie. Cela a pour conséquence de se redresser avec l'ensemble du monde au-dessus des faiblesses et tentations égoïstes.


Cette prière acquière du pouvoir par l'intention ainsi que par le nombre de personnes qui se relient les uns aux autres pour l'amour de tous. Plus nous sommes nombreux à la réciter intérieurement aussi souvent que possible, plus nous lançons des appels clairs à la Hiérarchie céleste à laquelle nous donnons une sorte de mandat pour nous éclairer sur la voie la plus juste à suivre.


Cette posture nous place comme les facettes d'un immense miroir reflétant collectivement la Volonté divine et offre par son nombre grandissant, la possibilité d'une énergie plus subtile et des messages plus clairs de nous parvenir. Ces messages sont compréhensibles par des groupes qui augmentent en nombre et en concentration. Une quantité de personnes se reconnaissent aujourd'hui par leurs efforts à tendre en commun, en direction du Bien, du Beau et du Vrai.


Le Silence est d'Or. Depuis toujours, les groupes actifs sur ces plans de compréhension et de service à l'humanité sont silencieux. Ils œuvrent dans la quiétude supérieure et agissent en retrait. Le fait que nous ne les voyons pas directement ne signifie pas qu'ils n'existent pas. Cette "absence" a pour effet de paraître visible qu'à ceux qui s'alignent sur la fréquence du cœur. En ne prenant pas part au militantisme, ils font en sorte de ne pas augmenter le séparatisme et ses effets dévastateurs sur l'esprit de fraternité et de solidarité.


Entrez, vous aussi dans le cercle silencieux des serviteurs du Monde.


La Grande Invocation

Du point de Lumière dans la Pensée de Dieu,

Que la Lumière afflue dans la Pensée des Hommes,

Que la Lumière descende sur la Terre.


Du point d'Amour dans le Cœur de Dieu,

Que l'Amour afflue dans le Cœur des Hommes,

Puisse le Christ revenir sur Terre.


Du Centre où la Volonté de Dieu est connue,

Que le Dessein guide le faible vouloir des Hommes,

Le Dessein que les Maîtres connaissent et servent.


Du Centre que nous appelons la Race des Hommes,

Que le Plan d'Amour et de Lumière s'épanouisse

Et puisse-t-il sceller la Porte de la demeure du Mal.


Que Lumière, Amour et puissance restaurent le Plan sur la Terre.


OM OM OM


Crédit Image : Diégo Hernandez