Rechercher
  • Cyril Léger

De la Bonté



Combien de fois avons-nous pensé qu’être bon signifiait être faible et sans courage ? Pourtant, la bonté procède de la compréhension aimante, de la compassion, c’est la véritable expression de la bienveillance et non d’une quelconque faiblesse ou d’un manque de courage.


La bonté est une attitude intérieure qui invite chacun à se montrer tel qu’il est mais pas accepter tout ce que l’autre se permet. La bonté n’a donc rien à voir avec la passivité mais avec la justice du cœur. C’est la reconnaissance de l’autre dans la limite actuelle de ses possibilités tout autant que son infinie progression vers les plus grandes qualités humaines.


Cette bonté ne peut être offerte que si l’on sait se reconnaître aussi soi-même dans ses limites, ses imperfections et ses manquements.


La bonté offre le courage de l’erreur, l’audace de la chute et de l’apprentis(sage) mais aussi le combat éclairé face à l’ignorance et à la conscience de l’inacceptable détournement des intérêts communs, face à l’humiliation envers les différences, à l’absence de dignité humaine, à la corruption volontaire et organisée, à la méchanceté gratuite et à la haine cachée derrière la liberté d’expression.


La bonté pousse continuellement chacun dans ses limites pour devenir un meilleur (inter)locuteur. La bonté est le ciment des relations durables, c’est la qualité qui permet un épanouissement collectif au travers d’une pleine coopération.


La bonté offre de l’espace, du mouvement, de la considération à une personne ou à une situation. Lorsque nous faisons face à la bonté, nous sommes saisis et bouleversés car nous nous savons en présence de la grandeur, de l’excellence, de la noblesse, du cœur véritable.


La bonté est la Nature essentielle des choses en action. C’est le vol des oiseaux, la floraison des fleurs, des arbres, le voyage des papillons, la symphonie de l'eau qui s'écoule, le butinement des abeilles, la course des étoiles, c’est le chant du cœur, la destinée humaine. Car à travers ce chant se déverse l’étincelante Lumière de la Vie.


La bonté est le déploiement de la Nature profonde lorsque nous faisons face enfin, à la parfaite imperfection du monde et que le seul lieu où apparaît l’évidence du changement est en soi. La bonté est la conscience du SOI collectif et de la volonté impérieuse de l'enrichir. Quoiqu’il en coûte, l'effort dans la vertu est le progrès de la bonté. La bonté est le parfum de l’Âme.


Crédit Image: Homemade

46 vues

​© 2018      MÉDITATION ∆ INCLUSIVE